OTECHNIQUES DE REPRO.

Injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI)

C’est une technique qui a été créé pour remédier à des cas d’infertilité sévère, dont on ne connait pas l’origine. Elle consiste en introduire directement le spermatozoïde de l’homme dans l’ovocyte. L’utilisation d’un unique spermatozoïde va permettre de féconder l’ovocyte. Cette technique a permis à des hommes stériles d’être de réels candidats à la paternité naturelle, étant donné que les spermatozoïdes peuvent être prélevés par aspiration de sperme de l’épididyme ou par biopsie testiculaire.

Après 16-20 heures, de la mise en contact des spermatozoïdes avec les ovules, que ça soit pour une FIV ou une ICSI, on observe si la fertilisation a eu lieu. Les deux jours suivants on vérifie si les embryons sont en train de se diviser correctement puis trois jours après avoir prélevé les ovules, on les transfère à l’utérus. Aucune anesthésie n’est nécessaire. Trois embryons maximum peuvent être implantés afin d’éviter les grossesses multiples.

 

Insémination Artificielle

Il s’agit de déposer dans l’utérus, la partie fertile du sperme tout en coïncidant avec la période d’ovulation chez la femme. Les spermatozoïdes mobiles sont isolés des autres composantes du sperme. Pour augmenter l’efficacité de l’insémination Artificielle (IA) une légère stimulation ovarienne est faite pour favoriser la grossesse sans pour autant qu’elle soit multiple.

C’est une technique simple, mais elle requiert au moins cinq millions de spermatozoïdes mobiles et il est important que la femme n’ait pas les trompes obstruées. Son efficacité est de 15 à 20 % par cycle.

A la troisième ou quatrième tentative sans résultats, il est recommandé d’essayer d’autres techniques comme l’ICSI ou la FIV (Fécondation In Vitro). L’utilisation du sperme d’un donneur se fera uniquement si les spermatozoïdes sont dans l’incapacité de féconder et avec le consentement strict du couple. Pour cela, il existe dans notre pays des unités de banque de sperme, qui choisissent les donneurs selon des études minutieuse des caractéristiques physique et psychologique.

 

 

Fécondation ou Fertilisation In Vitro

 

La Fécondation In Vitro (FIV), est une technique où l’on pratique la fécondation des ovocytes avec des spermatozoïdes dans un milieu liquide, hors du corps de la mère.

Ce procédé est le plus utilisé lorsque les autres traitements de reproduction assistés ont échoué.

Ceci implique le control hormonale du processus ovulatoire qui consiste en un prélèvement d’un ou plusieurs ovocytes, des ovaires maternelles, afin qu’ils soient féconder par des spermatozoïdes dans un environnement liquide. L’ovocyte fécondé, appelé aussi préembryon, peut alors être implanté dans l’utérus de la femme, en vue de la nidation et pour qu’il puisse ainsi, continuer son développement jusqu’à l’accouchement.

Tenerife · Fecundación In Vitro · Ginecología y Obstetricia · Seminogramas · Técnicas de Reproducción · Banco de Embriones · Donación de Ovocitos · Diagnóstico Genético Preimplantacional DGP · Urología y Endocrinología · Congelación Semen y Ovocitos · Ecografías 4D ·

Il existe deux options:

Sperme du couple

La Fécondation In Vitro faite avec le sperme du couple est indiquée dans les cas suivants :

-Pour les patients qui ont déjà essayé d’autres traitements comme l’Insémination artificielle, sans succès.

-Quand le nombre d’ovocytes mis à disposition est limité.

-Facteur masculin d’infertilité sévère.

-Pour les femmes qui ont des lésions au niveau des trompes ou à qui on les a retirées.

-Pour les femmes ayant une endométrite avancée

Sperme d’un donneur

La Fécondation In Vitro faite avec le sperme d’un donneur, est recommandée dans les cas suivants :

-Facteur masculin d’infertilité sévère

-Pour les femmes n’ayant pas de conjoint masculin

-Echecs antérieurs, avec le sperme du couple

-Mauvaise qualité embryonnaire ou erreurs répétées lors de l’implantation

-L’homme est porteur de maladie génétique.

Written by

No Comments Yet.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.